Les belles histoires de la Finance spéculative : Escroquerie au développement durable

Une bien vilaine affaire sur un  nouveau marché financier, et pourtant les banquiers ne sont pas concernés ! On vient de juger à Paris une escroquerie au rejet de carbone CO2 : un nouveau marché qui permet aux pollueurs qui rejettent trop de carbone d’acheter des droits de rejet aux industriels qui en rejettent moins. Les escrocs achetaient dans un pays, revendaient dans un autre et encaissaient un reversement de TVA. Gagner de l’argent sur un  nouveau marché, c’est ce que font les financiers spéculatifs ? Mais eux ne se font pas prendre. La comparaison est intéressante. – Nos pieds nickelés avaient…

Lire la suite