Il faut un droit de la faillite plus protecteur des créanciers

Le droit des faillites est par nature complexe et sujet à changements. C’est vrai dans tous les grands pays et la France ne fait pas exception.   Il ne faut pas s’en étonner. Une faillite, c’est une rupture d’engagement entre l’entreprise endettée et ses créanciers. On quitte le domaine du contrat, puisqu’il est en défaut. On passe dans le domaine de la transaction, du bras de fer, de la confrontation pour savoir comment la perte, à savoir l’écart entre la valeur des actifs de l’entreprise et le montant de ses obligations, sera partagée. Cette rupture d’engagement, dans des sociétés autrefois…

Lire la suite

Lecture : La Nuit de la faillite

Lecture : La Nuit de la faillite

De la fiction à la dure réalité des chiffres, la France est-elle à l’abri de la faillite ? Gaspard Koenig, normalien, agrégé de philosophie et plume de Christine Lagarde lorsqu’elle dirigeait Bercy, pense que la situation de la France, à la merci d’une hausse brutale des taux d’intérêt, peut basculer rapidement avec deux scénarios possibles : soit une restructuration de notre dette publique proactive et ordonnée pour dégager les marges de manœuvre nécessaires aux réformes structurelles, soit la faillite brutale.   C’est ce dernier scénario qu’il imagine dans son dernier roman où il met en scène la nuit de la faillite à…

Lire la suite

La ville de Detroit en faillite

La ville de Detroit dans le Michigan (Etats-Unis) vient de se déclarer en faillite. Que va-t-il maintenant se passer ?   On estime la dette de la ville de Detroit à plus de 18 milliards de dollars. Deux fonds de pension d’anciens employés municipaux, incluant des policiers et des pompiers, ont sur la ville une créance de 9.2 milliards de dollars. Plus de 100.000 créanciers ont été recensés. Un petit nombre de ces créanciers sont privilégiés, c’est-à-dire qu’ils peuvent faire vendre des actifs de la ville : c’est le cas des compagnies en charge de la gestion de l’eau et des égouts.…

Lire la suite

Technique d’évaluation : risque spécifique ou risque opérationnel ?

Parlons cuisine, avec quand même un peu de théorie, pour un billet qui s’adresse plutôt aux évaluateurs. Le risque spécifique a un sens bien précis en évaluation d’entreprise. Il s’agit d’une notion financière, venue de la théorie des marchés financiers à l’équilibre, plus précisément du CAPM. Il ne s’agit pas d’un concept de management. Le risque spécifique, c’est ce risque que rencontre l’entreprise dans la marche de ses affaires, mais qu’un investisseur avisé arrive à supprimer par le jeu de la mutualisation. Telle entreprise subira un incendie, telle autre un bris de machine, une troisième aura la chance d’un taux…

Lire la suite

Pourquoi ne pas mettre Air France sous un Chapter 11, comme American Airlines ?

Le 30 novembre 2011, American Airlines, la 3e compagnie aérienne américaine s’est placée sous la protection du Chapter 11, l’équivalent – en quelque sorte – de la « sauvegarde » française, récemment introduite dans le droit des faillites. C’est maintenant devenu une routine pour les grandes compagnies américaines depuis la dérégulation du transport aérien en 1978. Delta, United, Continental et US Airways ont ainsi opté, dans le passé, pour leur réorganisation sous protection du chapter 11. Dans les faits, que se passe-t-il pour American Airlines : des pertes conséquentes plusieurs années de suite dont 2,1 Md$ en 2008 (sur 24…

Lire la suite