La rente perpétuelle, qui paie indéfiniment un coupon fixe, est certainement l’objet financier le plus intrigant et un des plus utiles en analyse financière. Pour la valoriser, un simple raisonnement d’arbitrage suffit. Soit VD le prix aujourd’hui (encore inconnu) d’une rente perpétuelle de coupon C versé à terme régulier, disons en fin de chaque année. Dans un an de temps, ce sera toujours le même contrat : le versement de C pour toutes les années à venir. Le prix anticipé dans un an de cette rente, toutes choses égales par ailleurs, reste donc égal à VD (avec l’hypothèse que les taux d’intérêt sont les mêmes à toutes les échéances).
Pour lire la suite de l’article, cliquez ici.

Cet article a été publié une première fois le 23 octobre 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *