Dette Publique – Dette Privée – Partie 2 (version in extenso)

Dette Publique – Dette Privée – Partie 2 (version in extenso)

La semaine dernière (voir ici) j’évoquais l’importance de la dette publique comme actif permettant de transférer dans le temps la richesse avec un risque réduit et la possibilité qu’elle donnait d’amortir les chocs sur la conjoncture de façon efficace. Je disais également que la question de la dette publique me préoccupait moins que celle de la dette privée et notamment de celle des ménages. La différence majeure entre la dette publique et celle des ménages est que l’Etat a la possibilité, s’il est crédible, d’émettre à des maturités parfois très longues ce que ne peut pas faire un ménage. La souplesse…

Lire la suite

Dette Publique, Dette Privée (ma chronique in extenso)

Dette Publique, Dette Privée (ma chronique in extenso)

La dette publique c’est le mal. C’est le genre d’affirmation que l’on voit souvent dans les gazettes. C’est cependant une affirmation erronée. Si l’on doit s’inquiéter d’une dette excessive, cela doit être celle du secteur privé. C’est cette dette privé, notamment celle des ménages, qui était à l’origine de la crise de 2007, ce n’est pas la dette publique dont le niveau était réduit avant la crise. Dix ans après, la dette privée reste à un niveau élevé notamment en Europe. Cela limite les capacités d’ajustement des acteurs du secteur privé. Mais avant d’évoquer la dette privée, il faut revenir…

Lire la suite

Le Big Data est-il fait pour moi ?

Le Big Data est-il fait pour moi ?

Lors de l’Université d’Eté de la DFCG (qui s’est tenue à Nantes le 26 juin), les nombreux intervenants ont réussi à donner une image claire et simple, voire ludique, de ce qu’était le « Big Data ». Retour avec des commentaires, quelques « snapchats » et des éléments de compréhension sur ce qu’est ce concept intriguant.   En introduction, Redouane El Amrani, professeur à Audentia Nantes, a donné des définitions simples qui permettent de comprendre ce qu’est le Big Data. En tant que citoyens utilisateurs, nous et nos familles vivons déjà dans le « Big » sans nous en rendre compte : chaque Français passe 18 heures…

Lire la suite

La dérive des dépenses publiques françaises

La dérive des dépenses publiques françaises

Avec un ratio de 56 % sur son PIB, la France est un des pays dont les dépenses publiques sont les plus élevées au monde. Mais très justement, on fait observer que notre pays a certaines particularités sociales et institutionnelles qui d’une certaine façon obligent à cette place importante de l’État dans la production de richesses. Par exemple, notre démographie, plus dynamique qu’ailleurs, qui oblige à des dépenses d’éducation plus importantes ; ou le choix français d’une éducation pré-primaire dès l’âge de 3 ans ; ou encore, notre système de retraite, qui compte comme prélèvements obligatoires les cotisations et donc comme dépenses…

Lire la suite

Numérisation de l’économie : l’énigme de la productivité

Numérisation de l’économie : l’énigme de la productivité

La numérisation de l’économie avance à marche forcée : usine 4.0, robotisation, dématérialisation des services, suppression des documents papier, uberisation… Pourtant, il y a une énigme : la productivité, mesurée par la quantité de biens et services produits par heure travaillée, ne progresse plus que très lentement. Où se cachent les gains de la numérisation ? Pourquoi la productivité n’en profite pas, ou si peu ? 1. L’accroissement des inégalités… parmi les entreprises ! On parle beaucoup de la lutte contre les inégalités comme facteur de progrès social. Mais l’accroissement des inégalités entre les entreprises, tout aussi réelle, est un…

Lire la suite

Sapin 2 – Une loi efficace ou une balle dans le pied ?

Sapin 2 – Une loi efficace ou une balle dans le pied ?

Avec la loi Sapin 2, la France adopte avec 15 ans de retard la législation américaine, qui s’est avérée particulièrement efficace pour réprimer la corruption internationale. Il n’est pas sûr cependant qu’elle ait la même efficacité entre les mains de la justice française, et qu’elle ne se retourne pas in fine contre les sociétés françaises.   Plusieurs affaires de corruption internationale ont récemment fait la une de l’actualité, comme l’affaire Petrobras au Brésil, ou celle qui a coûté son poste au président de Samsung en Corée du Sud. En France, la loi Sapin 2 qui vient d’entrer en vigueur est…

Lire la suite

Le Comité éditorial de Vox-Fi vous souhaite d’excellentes vacances !

Le Comité éditorial de Vox-Fi vous souhaite d’excellentes vacances !

  Vox-Fi débute sa clôture estivale, les publications reprendront le 28 août. Le Comité éditorial de Vox-Fi vous souhaite d’excellentes vacances !   …et vous donne rendez-vous le mardi 12 septembre de 8h30 à 10h à la DFCG pour le 24e débat Vox-Fi : Thierry Philipponnat témoignera de son livre Le Capital, de l’abondance à l’utilité. Inscrivez-vous ! 

Lire la suite

A propos des bons conglomérats

A propos des bons conglomérats

Le capitalisme fait montre d’une grande inventivité dans les formes juridiques et organisationnelles que prennent ses entreprises. Le conglomérat est l’une d’entre elles. Qu’il survive si longtemps est le signe qu’il dispose de certains avantages évolutifs. On s’en persuade à regarder les General Electric ou Berkshire Hathaway, mais aussi Siemens, Samsung ou d’une manière générale les Chaebol coréens ou les Kereitsu japonais. Même l’économie numérique fait naître de nouvelles formes de conglomérats : Priceline Group (États-Unis, qui possède en particulier Booking.com), Softbank (Japon), Naspers (Afrique du Sud), IAC Interactive (États-Unis) et Rocket Internet (Allemagne) en sont des exemples très vivaces. Il…

Lire la suite

Où vont les liquidités créées par la BCE ? Réponse : pas ou peu dans la masse monétaire

Où vont les liquidités créées par la BCE ? Réponse : pas ou peu dans la masse monétaire

Le graphique de la semaine porte sur la politique monétaire non conventionnelle de la BCE. Il est tiré d’un article paru dans la revue mensuelle de la Bundesbank, banque centrale allemande, disponible ici. On y voit le cheminement parallèle de la masse monétaire (au sens M3, c’est-à-dire une définition assez large, comprenant les comptes à terme et les titres financiers de court terme) et des réserves détenues par les banques de la zone euro auprès de la BCE. Normalement, les deux courbes vont de pair. Toute offre de monnaie par les banques au secteur non-bancaire oblige les banques à garder…

Lire la suite

Commentaires sur l’actualité financière postés sur la page Facebook du Vernimmen

Commentaires sur l’actualité financière postés sur la page Facebook du Vernimmen

Régulièrement nous publions sur la page Facebook du Vernimmen[1] des commentaires que nous inspire l’actualité financière. Vous en trouverez quelques-uns publiés le mois dernier dans cette rubrique :   L’Argentine émet 2,75 Md$ à … 100 ans  A un taux actuariel de 7,9 % (en dollar), et la demande a été 3,5 fois supérieure à l’offre. Si on peut comprendre que la République argentine soit fière de montrer de façon aussi éclatante le succès de son redressement économique et financier en émettant sur la durée la plus longue possible (avant la perpétuité), on peut vraiment se demander si l’opération est financièrement…

Lire la suite