Le travailleur détaché, si loin, si proche

Le travailleur détaché, si loin, si proche

La revue Esprit, dans son numéro de septembre 2017, publie un article de ma part sur le travail détaché. C’est sous l’angle moral que j’aborde la question. On dit : “à travail égal, salaire égal”. Pourquoi ce beau mot d’ordre ne vaut que pour des biens et services produits dans le même espace politique (un pays) et non pas pour les biens et services qui proviennent de l’importation ? Se poser la question donne une couleur très différente au débat.   Le conflit sur le statut du travail détaché touche au cœur du projet européen. Une façon d’aborder le débat,…

Lire la suite

La solidité des bilans des grands groupes non financiers français

La solidité des bilans des grands groupes non financiers français

Les grands groupes français se portent bien. Telle est l’image qu’en donne une intéressante étude publiée dans le n° 212 de juillet-août 2017 du Bulletin de la Banque de France. L’étude s’attache aux 80 plus grands groupes non financiers français cotés en Bourse (hors donc groupes étrangers et secteur financier) en suivant leurs performances depuis 2012. Beaucoup de choses frappent l’œil. On se limite au sujet de la structure financière, pour noter la progression assez significative du ratio de levier d’endettement (net de trésorerie) depuis trois ans, signe d’une remontée de l’investissement. Il s’établit à 54 % en moyenne, avec…

Lire la suite

Les banques françaises sont-elles trop rentables ? Trois banques, des deux côtés de l’océan, et un paradoxe

Les banques françaises sont-elles trop rentables ? Trois banques, des deux côtés de l’océan, et un paradoxe

La semaine dernière, j’ai croisé deux (très bons) économistes qui m’ont affirmé que les banques françaises gagnaient beaucoup d’argent, voulant dire par là « trop » d’argent. Et, pris au dépourvu, je leur ai répliqué que cette rentabilité était modeste par rapport aux grands concurrents américains. Ai-je menti ? Avaient-ils raison ou tort ? Derrière ces interrogations, une autre question se profile : si les banques retrouvent le niveau de profit d’avant-crise (c’est le cas pour BNP Paribas en 2016, avec 7,7 Mds de résultat, proche du « record » de 7,8 Mds de 2007), est-ce à dire que les effets de la crise et de ses…

Lire la suite

Rente immobilière : les leçons de Ricardo

Rente immobilière : les leçons de Ricardo

LE CERCLE/POINT DE VUE – Au début du XIXe siècle, l’économiste David Ricardo a donné une définition claire de la rente foncière et de la fiscalité à appliquer pour ne pas pénaliser l’économie. A la lumière de ses théories, l’idée d’un ISF immobilier présente plusieurs avantages.   En ces temps de réforme de la fiscalité immobilière (taxe d’habitation et limitation de l’ISF au patrimoine immobilier), un retour aux écrits de David Ricardo est utile. Il est l’économiste qui a donné, dès les années 1820, la formulation la plus limpide de ce qu’est la rente foncière, ainsi que de la fiscalité qui doit en…

Lire la suite

La réforme fiscale aux États-Unis : mettez une TVA et puis voilà !

La réforme fiscale aux États-Unis : mettez une TVA et puis voilà !

Vox-Fi reproduit ici, avec son autorisation, le post de l’économiste John Cochrane, professeur à Stanford, sur la prochaine réforme fiscale aux États-Unis. Il est disponible dans une version plus complète sur son blog, un blog qu’on recommande plus généralement : The Grumpy Economist. Une version différente de ce texte a fait l’objet d’une tribune dans le Wall Street Journal.   À la fin des fins, il nous faut une TVA nationale au lieu (et c’est crucial) d’impôts sur le revenu des particuliers et des sociétés, des taxes foncières et tout le toutim. Pourquoi ? Je veux sortir de l’argument un peu…

Lire la suite

Routes ou écoles, que choisir ?

Routes ou écoles, que choisir ?

Un gros dilemme dans les politiques de développement : les fonds publics sont rares, les besoins du pays importants, les pressions politiques diverses et les lobbys bien organisés. Comment répartir les dépenses d’infrastructure. Notamment, pour focaliser un peu, vaut-il mieux pour le pays (sa croissance, ses comptes publics, etc.) favoriser la construction de routes ou celles d’écoles, deux investissements créateurs de valeur à l’échelle sociale. Quatre économistes, dont deux du FMI, s’attellent à la tâche. Les graphiques qui suivent sont tirées de leur étude : « Investing in Public Infrastructure : Roads or Schools? », FMI, mai 2017. Ils s’appuient, comme stratégie de démonstration,…

Lire la suite

En défense raisonnée, mais critique, des déficits français

En défense raisonnée, mais critique, des déficits français

La France a une facilité endémique à créer des déficits et un mal tout aussi endémique à les résorber : ainsi les remontrances de la Cour des comptes sur le 2,8% de déficit public en 2017 légué prétendument par le gouvernement Hollande. Et la balance commerciale, avec 48 Md€ en 2016, s’alourdit encore par rapport à 2015, malgré une demande intérieure médiocre et un prix du pétrole au plus bas. On connaît à l’inverse les succès allemands sur les deux fronts. Pourquoi ce contraste ? Côté allemand, Elie Cohen et Eric Chaney soulignent à raison, dans des échanges publiés récemment par Telos, qu’on ne…

Lire la suite

Renforcer la place des salariés dans les conseils

Renforcer la place des salariés dans les conseils

Bénéficiant de plus de soixante-dix ans d’expérience, la présence des salariés dans les conseils d’administration ou de surveillance est largement mise en oeuvre en Europe. Elle devrait être promue par la France comme composante d’un projet européen à reconstruire. Instaurée dans le prolongement du Programme du Conseil national de la Résistance, la représentation des salariés dans les conseils a historiquement joui de soutiens multiples, venant en particulier des partis gaullistes, centristes, socialiste et communiste, des syndicats (CFDT et CGT notamment) et de l’Eglise catholique (dès 1931 via l’encyclique « Quadragesimo anno »). Engagée en France dans les entreprises publiques dès…

Lire la suite

Lecture – Mérites et dangers de la répression financière

Lecture – Mérites et dangers de la répression financière

On tire le commentaire suivant d’un des plus formidables livres parus sur la finance depuis pas mal d’année : « Reprendre le contrôle de la dette », par Lord Adair Turner, éditions de l’Atelier, 2017. Son chapitre 8 porte sur l’importance qu’a eu pour le développement de nombreuses économies ce qu’il appelle la « répression financière ». Bien que le livre dénonce la tendance forte à un excès d’endettement, pour cause d’avoir complètement remis aux banques privées la création monétaire et le crédit, Turner prend bien soin de préciser que l’endettement a de tout temps été un facteur majeur dans le décollage et la croissance…

Lire la suite

Ah Dieu ! Que la guerre est jolie

Ah Dieu ! Que la guerre est jolie

Les historiens ont depuis longtemps perçu l’ambivalence des grands fléaux de l’humanité, les guerres, les épidémies, la sécheresse… En particulier, la dépopulation qui s’ensuivait (d’une ampleur parfois spectaculaire : l’Europe a perdu plus d’un tiers de sa population suite à la Grande peste démarrée en 1353 ; les pays germaniques près de 40% suite à la guerre de 30 ans) créait un violent choc positif sur les salaires et la productivité. Dans des économies enfermées dans la logique malthusienne (tout progrès technique qui booste le pouvoir d’achat est avalé à terme par une hausse de la population qui le fait plonger à…

Lire la suite