Sandrine PILCER

Conseil en risques de marchés

La dérive des dérivés : quand la finance oublie de servir l’économie réelle

Les entreprises du secteur privé, les collectivités locales et d’autres agents du secteur public ont initialement utilisé les marchés dérivés pour se protéger des risques de change, de taux, de crédit… Ces marchés, générateurs de spéculations, se comportent aujourd’hui comme de véritables « bombes à retardement » qui explosent à la figure d’acteurs économiques non professionnels des marchés financiers. Un exemple concret et réel : au 1er juillet 2004, une collectivité locale, soucieuse de figer sa dette de 100 millions d’euros indexée à taux variable (Euribor3mois) met en place un swap de taux à 10 ans. Cherchant à bonifier le taux d’intérêt,…

Lire la suite