François Meunier

François Meunier

Co-Président du Comité éditorial, Économiste – Conseil en corporate finance

La montée des taux d’imposition au tournant du 20ème siècle

La montée des taux d’imposition au tournant du 20ème siècle

Vérité au-delà des Pyrénées, erreur en deçà… Ce qui vaut pour les lieux vaut pour les époques : un homosexuel était criminalisé dans les années 60 en Europe ; on va à son mariage aujourd’hui. Les retournements d’opinion et d’orientations politiques peuvent être, sur moyenne période, particulièrement abruptes. C’est sur un tel retournement, proprement révolutionnaire, qu’on cherche à s’interroger ici, celui qui a conduit un monde occidental très réticent à l’impôt et à la redistribution tout au cours du 19ème siècle à adopter, quasiment à l’unisson, des taux d’impôt très élevés au 20ème siècle, ceci au total dans un espace de temps…

Lire la suite

Comment mener une bonne guerre commerciale

Comment mener une bonne guerre commerciale

Le président Trump s’est engagé dans un bras de fer commercial avec le monde entier ou presque : ses voisins de l’Alena, Mexique et Canada, la Chine bien sûr, et l’Europe, dont l’Allemagne en ligne de mire. On commence à être habitué à sa tactique de négociation : tonitruer, dire pis que pendre de l’autre, en faire un adversaire plutôt qu’un partenaire puisque jamais un accord ne peut être gagnant pour les deux parties… Puis, de façon toujours imprévisible, changer de cible, reculer ou au contraire embrasser sur la bouche l’adversaire au gré des circonstances. Évidemment, cette approche de la négociation est…

Lire la suite

Une meilleure coalition des vivants

Une meilleure coalition des vivants

L’optimisme sur notre époque reste une option valide. Versatile, la « coalition des vivants » peut tout autant lui donner ses chances que la condamner.   Une histoire reste largement à écrire, celle de la vision du futur qu’ont eue les hommes au cours des âges. Un sujet difficile, la vision du futur – et de quel futur, éloigné ou proche ? – s’entremêlant souvent avec le sentiment de bien-être, de sécurité ou de l’optimisme face à la vie. Dans « La coalition des vivants », Daniel Innerarity défend l’idée que l’époque serait saisie de myopie et d’irresponsabilité dans ses choix et dans son horizon…

Lire la suite

La position de l’Église catholique sur l’activité financière

La position de l’Église catholique sur l’activité financière

L’Église catholique a rendu public un document important sur les « Questions économiques et financières » (janvier 2018). Le sous-titre en donne le programme : « Considérations pour un discernement éthique sur certains aspects du système économique et financier actuel »[1]. Voici ce qui retient l’œil sur cet important document. Il n’est en premier lieu nullement une dénonciation de l’activité financière, des marchés ou des produits financiers. Ce sont des choses utiles. Ce que le document rappelle, c’est à quel point ces activités sont propices à des dérives graves en matière éthique. Il ne suffit pas à cet égard que les opérateurs et acteurs du…

Lire la suite

Ce que l’avion révèle du sens de la justice dans nos sociétés

Ce que l’avion révèle du sens de la justice dans nos sociétés

Le sentiment d’injustice est d’autant plus fort que celle-ci se commet devant nous. Loin des yeux, loin du cœur, dit-on, mais aussi loin de l’indignation. L’inégalité de sort choque d’autant plus que les conditions de départ sont proches. Supposons qu’un avion de ligne soit un microcosme de nos sociétés. Il n’étonnerait pas alors que la place plus ou moins bonne dans l’avion (représentant en quelque sorte le statut et position sociale) puisse susciter du ressentiment et des sentiments d’injustice. C’est l’hypothèse dont sont partis deux chercheurs nord-américains, Katherine DeCelles et Michael Norton, et qui les a poussés à exploiter une…

Lire la suite

Les stratégies de prix dans le monde numérique. Consommateurs, on vous veut du bien !

Les stratégies de prix dans le monde numérique. Consommateurs, on vous veut du bien !

Le bureau de Paris du cabinet de conseil Roland Berger fait paraître au début avril 2018 une étude intitulée : « Le pricing dans un monde digital ». La thèse défendue se décline ainsi : « Avec la montée en puissance du e-commerce, des smartphones, des plateformes digitales (…), nous sommes entrés dans un monde de transparence totale des prix. » Cette transparence donne un pouvoir immense aux consommateurs, qui peuvent mieux faire jouer la concurrence en trouvant le meilleur prix. D’où, conclut l’étude, la nécessité pour les entreprises d’adapter leurs stratégies tarifaires et d’user de tous les moyens qu’offrent les techniques numériques. Implicitement, nous sommes…

Lire la suite

Juste valeur ou juste prix ? IFRS ou Thomas d’Aquin ?

Juste valeur ou juste prix ? IFRS ou Thomas d’Aquin ?

La refonte des normes comptables depuis une vingtaine d’années a donné lieu à débats très vifs et très élaborés sur la notion du prix (d’un produit ou d’un actif) à retenir dans la comptabilité. Ce qu’on appelle le débat sur la « juste valeur ». Or, des discussions d’une intensité, d’une importance et d’une élaboration au moins égales se sont tenues tout au long de l’Europe médiévale et préclassique. Avec une surprise pour l’historien ou l’économiste qui veut bien se plonger dans les arcanes de la théologie médiévale, à savoir l’étonnante modernité des réflexions conduites alors autour de la notion qu’on désigne…

Lire la suite

Cantillon contre Law – Polémiques sur la monnaie

Cantillon contre Law – Polémiques sur la monnaie

La lecture des Anciens fait alterner ennui (parfois), fascination (souvent). On est décidément dans le mode fascination à lire les débats conduits par certains économistes dans la première moitié du 18ème siècle, à l’époque de la Régence en France. De Richard Cantillon d’un côté, avec son formidable livre (« Essai sur la nature du commerce en général »), excellement réédité en 1952 par l’INED, et de John Law de l’autre, lu ici indirectement via le récent livre de Bertrand Martinot « John Law – Le magicien de la dette », 2017. Nous sommes au moment de la Régence, à la mort de Louis XIV,…

Lire la suite

Le pouvoir salarial au secours des actionnaires ?

Le pouvoir salarial au secours des actionnaires ?

« La surveillance des dirigeants par les actionnaires a disparu des grands groupes cotés » L’économiste François Meunier observe dans une tribune au « Monde » que les meilleurs alliés des actionnaires pourraient bien être, paradoxalement, les représentants des salariés. Tribune. Le capitalisme a profondément changé en trente ans. Détenir des actions dans les grandes sociétés cotées est devenu le fait d’une chaîne de gérants professionnels assez éloignés de la surveillance effective de l’entreprise. A actionnaires moins responsables correspondent des dirigeants moins « redevables » (accountable, dit-on en anglais). Où trouver un contrepoids rendant son équilibre à l’entreprise ? La réponse pragmatique, faite de commodité et non d’idéologie,…

Lire la suite

Les avanies des systèmes de retraite sous le choc de la politique monétaire

Les avanies des systèmes de retraite sous le choc de la politique monétaire

Les systèmes de retraite par capitalisation portent, c’est connu, des risques de marché. La Banque d’Angleterre vient de publier, en février 2018, un papier dans lequel elle reconnaît que la politique monétaire conduite au Royaume-Uni, le fameux QE ou assouplissement quantitatif, avait fait apparaître de gigantesques déficits pour les fonds de pension à prestations définies (c’est-à-dire qui garantissent au salarié un certain niveau de pension au moment de la retraite, souvent un pourcentage d’un salaire de référence). Le graphique ci-dessous en atteste : on lit l’étonnante corrélation qu’il fait apparaître entre le niveau des taux d’intérêt et le déficit des fonds…

Lire la suite