Le Graphique Vox-Fi

Le Graphique Vox-Fi

Les tarifs douaniers sont une taxe très régressive

Les tarifs douaniers sont une taxe très régressive

Il flotte comme une petite musique protectionniste, ces temps-ci. Un des traits remarquables de l’après-crise de 2008 avait été la forte différence avec la crise de 1929 : cette dernière avait rapidement dégénéré en un bétonnage douanier généralisé, qui avait amplifié et propagé au monde entier le choc survenu aux États-Unis. Rien de tel, il faut s’en féliciter, pour celle de 2008. La chute d’activité suite à la dernière crise financière a été de l’ordre de huit fois moins élevée que lors de la Grande dépression des années 30. S’en féliciter ? Sauf pour les bruits que soulève à présent l’arrivée de…

Lire la suite

C’est l’histoire de trois pays de la zone euro

C’est l’histoire de trois pays de la zone euro

L’euro n’a pas réussi, à tout le moins, dans sa mission de faire converger les économies des pays de la zone. On cherche ici, en trois graphiques, à rappeler les mécanismes qui ont joué dans cette divergence en s’appuyant sur le cas de l’Allemagne, de la France et de l’Italie (tirés d’une remarquable note d’avril 2017 du think-tank bruxellois Bruegel, par Bennet Berger and Guntram Wolff). Ils illustrent ce qui est l’enjeu principal dans la remise sur rail que tente, avec l’appui souhaité de l’Allemagne, la nouvelle présidence française. Le premier fait figurer un indice de compétitivité, à savoir le…

Lire la suite

Durée des procédures d’insolvabilité et taux de recouvrement des créances en Europe

Durée des procédures d’insolvabilité et taux de recouvrement des créances en Europe

Publié par la Communauté européenne, ce graphique met en évidence que le temps a de la valeur ! Plus la procédure d’insolvabilité est longue, moins le taux de récupération par les créanciers est important : les exemples de la Roumanie et de la Hongrie en contraste avec ceux du Royaume-Uni et de l’Allemagne sont sans appel. Ceci est conforme aux travaux des chercheurs[1], par exemple G. Recasens, qui ont démontré que les droits de la faillite pro-créanciers (au Royaume-Uni, en Allemagne) étaient plus efficaces que les droits pro-entreprise comme en France ou en Italie qui ont pour objectif premier la sauvegarde de…

Lire la suite

Le revenu des 50 % du bas aux États-Unis et en France

Le revenu des 50 % du bas aux États-Unis et en France

On s’est beaucoup intéressé ces derniers temps au revenu des 1 % du haut, une population très peu homogène et assez mobile regroupant des entrepreneurs à succès, des banquiers surpayés et des héritiers rentiers. Une autre perspective s’ouvre quand on regarde dans l’autre direction, par exemple le revenu des 50 % du bas, c’est-à-dire le revenu additionné des personnes adultes allant des revenus les plus bas jusqu’au revenu médian, divisé par leur nombre (un couple vaut deux personnes). C’est une notion qu’il faut distinguer de celle de revenu médian, qui ne s’intéresse qu’à la personne ayant 50 % de la…

Lire la suite

Graphique et exemple : L’actionnaire, ce rentier ?

Graphique et exemple : L’actionnaire, ce rentier ?

Le graphique qui suit est souvent utilisé comme pièce à conviction dans un procès qu’on entend souvent faire au capitalisme. Il est tiré d’une étude publiée en janvier 2016 par le Crédit Suisse dont le titre est : « How Corporate Governance Matters » sur base d’un échantillon de 1200 entreprises aux États-Unis sur la période 1980-2014. Avant de le commenter, lecture de l’acte d’accusation : les actionnaires ne participent pas au financement de l’économie, ils ne font qu’en retirer de l’argent. Par exemple, Air Liquide qui engage une augmentation de capital pour aider au financement de Praxair indique que, malgré sa forte croissance,…

Lire la suite

Avoir un bon réseau pour réussir dans la vie

Avoir un bon réseau pour réussir dans la vie

« Qui tu connais vaut plus que ce que tu connais », dit le vieux dicton, qui s’applique encore beaucoup dans le domaine professionnel. Les processus de recrutement et de promotion passent encore beaucoup par appréciations, mises en contact et recommandations, voire renvoi d’ascenseurs, et pas simplement sur les compétences que montre un CV. Les processus d’exclusion également. Il est donc important d’avoir un réseau large. Après tout, c’est aussi un des motifs (pas le seul !) pour adhérer à une association comme la DFCG, n’est-ce pas, chers lecteurs de Vox-Fi, qui souvent en êtes membres ? On montre même, depuis les travaux du…

Lire la suite

Les grosses fusions bancaires se font au détriment des entreprises – le cas BPCE

Les grosses fusions bancaires se font au détriment des entreprises – le cas BPCE

Les faits sont loin maintenant, et il est difficile de détricoter l’opération. Un papier académique récent pose le regard sur la fusion advenue en 2009 entre deux grands groupes bancaires, dans lesquels, bien que rendus anonymes, il n’est pas difficile de reconnaître Banque populaire et Caisse d’épargne. Cela a donné le groupe BPCE. Les auteurs sont en bonne place pour mener une telle étude : deux d’entre eux travaillent à l’ACPR, l’autorité de tutelle des banques en France (le dernier enseigne à HEC) et se sont appuyés sur les bases de données de la Banque de France. Le titre de leur…

Lire la suite

Le rendement financier du système français de retraite

Le rendement financier du système français de retraite

Un des indicateurs les plus utilisés par les financiers pour mesurer la rentabilité d’un investissement ou un placement est le TRI ou taux de rendement interne. Voir ici dans le Vernimmen pour ceux qui ont un trou de mémoire sur sa définition. Forts de cela, posons-nous la question : Et si on essayait de calculer ce que donne le TRI de leur retraite pour les salariés français du secteur privé ? En effet, le salarié cotise pendant sa vie active tant au régime général par répartition qu’aux caisses complémentaires ; et il touche des prestations dès son départ en retraite jusqu’à la fin…

Lire la suite

L’éternel match économique France / Grande-Bretagne

L’éternel match économique France / Grande-Bretagne

Les effets de prisme sont parfois étonnants. À suivre l’actualité depuis la France, l’économie française est au 36ème dessous alors que l’économie britannique, depuis qu’une piqûre libérale l’a réveillée dans les années 80, aligne les succès. Regardant les choses de l’autre côté de la Manche, on a une image singulièrement différente. Vu de là-bas, même ce parangon de société verrouillée qu’est la France semble plus tonique que l’économie britannique. C’est ce qu’indique une étude concise mais bien documentée que publie en date du 16 septembre le Center of Economic Reform. Rédigée par Simon Tilford, elle fait la comparaison des performances…

Lire la suite

La Chine n’a pas commencé sa mue financière

La Chine n’a pas commencé sa mue financière

Le graphique qui suit est repris du Financial Times du 6 mars 2017. Il fait figurer le total des actifs au bilan des banques dans chacune des quatre grandes zones géographiques : zone euro, Chine, États-Unis et Japon. Par actifs, il faut entendre essentiellement des crédits à l’économie, ainsi que titres financiers détenus, notamment sur le Trésor public. On y note que les États-Unis, pourtant la plus grande économie du monde, est loin d’avoir un système bancaire très important, en termes d’actifs détenus au bilan. Moins de 15 Tr$, ce qui moins de la moitié de ce que détiennent les banques…

Lire la suite