Jean-Luc PEYRET

Membre du Comité scientifique de la DFCG Gérant, RBB-Training

Gouvernance internationale des IFRS et nationale des US GAAP

Depuis la signature en 2002 du mémorandum de Norwalk (CT) entre les deux boards (IASB et FASB) et les efforts de convergence qui ont suivi (dont l’étape la plus remarquée a été en 2007 l’autorisation donnée par la S.E.C. aux sociétés cotées aux USA d’être dispensées de réconciliation avec les US GAAP ), les critiques à l’encontre des IFRS émises par différents acteurs américains ( staff de la S.E.C. , universitaires , journalistes,  experts-comptables, etc.) sont allées crescendo au fur et à mesure que s’approchait  l’échéance de l’acceptation des IFRS aux USA  (on a même parlé un moment de la disparition…

Lire la suite

Adam Smith, réveille-toi ! Ils sont devenus fous !

L’échéance de 2012 approche, la démagogie coule à flots ! Nous avons appris, mercredi 13 avril par l’intermédiaire de François Baroin, que le Gouvernement envisageait d’obliger toutes les entreprises qui distribuent des dividendes à leurs actionnaires à verser une prime de 1 000 € à leurs salariés. L’argument mis en avant : une égalité de traitement entre salariés et actionnaires, car « s’il y a une prime (sic) pour les actionnaires, il doit y en avoir une pour les salariés », lançait la semaine dernière Nicolas Sarkozy. Sans nous prononcer sur le caractère social ou non d’un tel projet, posons-nous…

Lire la suite

Haro sur les actionnaires : est-ce bien justifié ?

La presse de la semaine dernière a annoncé urbi et orbi la grande nouvelle : les sociétés du CAC 40 devraient verser environ 40 milliards d’euros de dividende en 2011, au titre de l’exercice 2010. Comme à chaque fois que l’on parle de dividendes, les passions s’enflamment : « les actionnaires peuvent avoir le sourire » (Les Echos du 7 janvier), on frise l’indécence en cette période d’austérité, l’actionnaire, ennemi du salarié, etc. (la presse en général). Un tel ostracisme ne semble pas très raisonnable, au moins pour quatre (bonnes) raisons : 1. Ne citer que des chiffres en valeur…

Lire la suite