Jean-Jacques Pluchart

Jean-Jacques Pluchart

Professeure émérite, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Du contrôle de gestion au performance management : Vers un nouveau performance management (4/4)

Du contrôle de gestion au performance management : Vers un nouveau performance management (4/4)

Cette série de quatre articles a pour objet d’identifier les nouvelles méthodes et systèmes de pilotage des performances des entreprises innovantes et/ou socialement responsables, d’analyser leurs différents processus de phygitalisation, de modélisation stratégique et de déclinaison dans le temps et dans l’espace. Pour lire le troisième article, cliquer ici.   Un nombre croissant de grandes entreprises et d’administrations sous-traite le développement et la maintenance de leurs systèmes d’information auprès de start’up  maîtrisant les technologies digitales (notamment les systèmes de production comptable, les outils décisionnels, l’analyse des données, les SaaS, le Consumer Relationship Management, le reporting)… Mais ce partenariat se heurte…

Lire la suite

Du contrôle de gestion au performance management : Le pilotage des performances extra-financières (3/4)

Du contrôle de gestion au performance management : Le pilotage des performances extra-financières (3/4)

Cette série de quatre articles a pour objet d’identifier les nouvelles méthodes et systèmes de pilotage des performances des entreprises innovantes et/ou socialement responsables, d’analyser leurs différents processus de phygitalisation, de modélisation stratégique et de déclinaison dans le temps et dans l’espace. Pour lire le deuxième article, cliquer ici.   Le pilotage des performances est de plus en plus influencé par les dispositions relatives au développement durable et à la responsabilité sociale, sociétale et environnementale de l’entreprise. Power (2004) distingue trois types d’audit applicables aux entreprises socialement responsables : l’audit des certifications (conformité aux normes), l’audit éthique (respect des chartes et des…

Lire la suite

Du contrôle de gestion au performance management : La phygitalisation des systèmes d’aide à la décision (2/4)

Du contrôle de gestion au performance management : La phygitalisation des systèmes d’aide à la décision (2/4)

Cette série de quatre articles a pour objet d’identifier les nouvelles méthodes et systèmes de pilotage des performances des entreprises innovantes et/ou socialement responsables, d’analyser leurs différents processus de phygitalisation, de modélisation stratégique et de déclinaison dans le temps et dans l’espace. Pour lire le premier article, cliquer ici.   Les systèmes  d’aide à la décision (SAD) ont fait l’objet des améliorations les plus significatives.  Les premiers SAD apparus au cours des années 1960 ont été jugés dans l’ensemble peu efficients. Pendant  la décennie 1970, les systèmes d’information pour dirigeants (Executive information Systems ou EIS) ont été développés afin de…

Lire la suite

Du contrôle de gestion au performance management : Vers de nouveaux systèmes de pilotage des entreprises (1/4)

Du contrôle de gestion au performance management : Vers de nouveaux systèmes de pilotage des entreprises (1/4)

Cette série de quatre articles a pour objet d’identifier les nouvelles méthodes et systèmes de pilotage des performances des entreprises innovantes et/ou socialement responsables, d’analyser leurs différents processus de phygitalisation[1], de modélisation stratégique et de déclinaison dans le temps et dans l’espace. Le contrôle de gestion a pour fonction d’orienter, de mesurer et d’analyser les performances des organisations. Il contribue à la prise de décision, à l’interprétation des données de gestion, à la rationalisation des pratiques et à l’apprentissage des acteurs de l’entreprise. Ses finalités sont à la fois économiques (analyser la performance), sociales (orienter les comportements) et politiques (exercer…

Lire la suite

Les nouvelles approches de la gouvernance des entreprises

Les nouvelles approches de la gouvernance des entreprises

La gouvernance des entreprises a donné lieu, au cours des trente dernières années, à la création de nombreuses institutions (comme l’Institut Français des Administrateurs), au lancement de nouvelles revues (comme la Revue Française de Gouvernance d’Entreprise) ; à la publication de plus de 150 rapports officiels (comme en France, les rapports Viénot 1 et 2, Bouton, Montaigne…), ainsi qu’à plusieurs centaines d’ouvrages et milliers d’articles scientifiques et professionnels. La notion de gouvernance d’entreprise a été à ce point élargie qu’elle est souvent qualifiée de diluée, équivoque ou confuse. On la confond notamment avec les notions de management ou de pilotage de…

Lire la suite

Responsabilité sociale des entreprises et performance globale

Responsabilité sociale des entreprises et performance globale

La RSE, en progressant dans les pratiques des entreprises, soulève des enjeux sociaux, sociétaux et environnementaux qui interrogent désormais la vision traditionnelle de la performance de l’entreprise jusque là limitée à une mesure financière sur une période court terme, pour la faire évoluer vers une conception multidimensionnelle. Ainsi, la notion de « performance globale » s’impose tant dans le monde académique que dans celui des praticiens, selon des définitions relativement proches. D’un côté, elle s’appréhende comme « une performance « quadriaxale », à la fois économique mais également sociale, sociétale et environnementale, résultant des contributions partenariales et des interactions entre ses quatre déterminants » (Uzan, 2013).…

Lire la suite

Les paradoxes du système français de retraite

Les paradoxes du système français de retraite

Les systèmes de retraite suscitent des débats dans la plupart des pays occidentaux, et notamment en France, où ils revêtent un caractère socio-économique mais également idéologique. Ces débats sont anciens, puisque dès 1673, Colbert créait l’Etablissement National de la Marine chargé de la retraite des vieux marins, qu’en 1853, étaient instituées les pensions des fonctionnaires, et qu’en 1945, était généralisée la Sécurité sociale, couvrant les assurances maladie, chômage et retraite. Sept décennies plus tard, la charge des retraites des français représente le tiers des contributions sociales, qui couvrent 32% du PIB (taux le plus élevé de l’OCDE). Mais au début…

Lire la suite

Les paradoxes du système français de retraite

Les systèmes de retraite suscitent des débats dans la plupart des pays occidentaux, et notamment en France, où ils revêtent un caractère socio-économique mais également idéologique. Ces débats sont anciens, puisque dès 1673, Colbert créait l’Etablissement National de la Marine chargé de la retraite des vieux marins, qu’en 1853, étaient instituées les pensions des fonctionnaires, et qu’en 1945, était généralisée la Sécurité sociale, couvrant les assurances maladie, chômage et retraite. Sept décennies plus tard, la charge des retraites des français représente le tiers des contributions sociales, qui couvrent 32% du PIB (taux le plus élevé de l’OCDE). Mais au début…

Lire la suite

Les nouvelles approches de la gouvernance des entreprises

La gouvernance des entreprises a donné lieu, au cours des trente dernières années, à la création de nombreuses institutions (comme l’Institut Français des Administrateurs), au lancement de nouvelles revues (comme la Revue Française de Gouvernance d’Entreprise) ; à la publication de plus de 150 rapports officiels (comme en France, les rapports Viénot 1 et 2, Bouton, Montaigne…), ainsi qu’à plusieurs centaines d’ouvrages et milliers d’articles scientifiques et professionnels. La notion de gouvernance d’entreprise a été à ce point élargie qu’elle est souvent qualifiée de diluée, équivoque ou confuse. On la confond notamment avec les notions de management ou de pilotage…

Lire la suite

La valeur fondamentale en question

Parmi les multiples questionnements soulevés par la crise actuelle, celui de la validité de la notion de « valeur fondamentale » des actifs financiers suscite un débat de plus en plus vif  parmi les praticiens et les théoriciens de la finance de marché. Depuis un demi siècle, les recherches consacrées à la valeur fondamentale ont mobilisé  une communauté scientifique de plus en plus nombreuse – dont plusieurs lauréats du prix Nobel d’économie – car elle conditionne les décisions d’investissement, de désinvestissement et d’arbitrage prises par les acteurs des marchés financiers et par les dirigeants des entreprises. Selon l’acception la plus commune…

Lire la suite