Ibn Khaldoun

Un roi commerçant est dangereux

On confondrait volontiers cette voix, datant de la seconde moitié du 14ème siècle, avec celle des grands libéraux français du 19ème siècle, Bastiat ou Jean-Baptiste Say. Un siècle avant Machiavel, avec la même lucidité et précision de pensée mais un discours économique plus articulé, Ibn Khaldoun critique l’implication directe du souverain dans l’activité économique de nature marchande, ainsi qu’une imposition trop élevée sur l’activité économique. Vox-Fi vous la fait connaitre. Le texte est tiré de « Discours sur l’histoire universelle – Al-Muqaddima », chapitre 38 (éditions Actes Sud, 1997, excellente traduction de Vincent Monteil, qui rend le livre lisible (presque) comme un…

Lire la suite