Harald Uhlig

Risque de défaut souverain et banques dans l’Union monétaire européenne

Les banques de la zone euro sont plus exposées que jamais aux obligations souveraines de leur propre pays. Ce billet soutient que les membres de la zone euro peuvent maintenant se permettre de dire à leurs banques de diversifier, mais une pression venue d’Allemagne, d’Autriche, de France et de la BCE pourrait être nécessaire. Désamorcer le lien pernicieux entre les banques fragiles et les Etats fragiles de la zone euro réduirait le coût de toute nouvelle crise et réduirait la probabilité de sa venue. [Ce billet est un extrait du papier « Sovereign default risk and banks in Europe’s monetary…

Lire la suite