François Lequiller

François Lequiller

Conseiller au directeur de la statistique, OCDE

Les multinationales rendent-elles le PIB obsolète ?

Les multinationales rendent-elles le PIB obsolète ?

Cet article est une version réduite de la publication du site variances.eu du 25 février 2019. Beaucoup sont, comme moi, éblouis par les produits innovants et l’efficacité des services qu’offrent les GAFA… tout en étant offusqués par leur optimisation fiscale, tout à fait légale par ailleurs ! Mais peu savent que leur comportement a des conséquences sur la qualité des statistiques macro-économiques car elles jouent sur trois registres : Des prix de transferts entre filiales qui biaisent directement le PIB car ils ne sont pas à leur prix de marché, Une localisation artificielle d’actifs intangibles extrêmement ubiquitaires (logiciels, brevets, licences)…

Lire la suite

La dette publique est-elle sous-estimée à cause des retraites ?

La dette publique est-elle sous-estimée à cause des retraites ?

Si les administrations publiques étaient soumises aux normes comptables IFRS, la dette publique ne serait pas de 97,8 % du PIB comme vient de le publier l’Insee, mais de plus de 180 % ! En effet, les normes IFRS obligent les entreprises à enregistrer à leur passif la valeur des promesses de retraite qu’elles ont faites à leurs employés tandis que la définition de la dette « Maastricht », qui est la référence en matière de mesure de la dette publique en Europe, exclut les dettes de retraite. Or la valeur du passif « dette » de l’État envers ses fonctionnaires est officiellement connue : il…

Lire la suite

Condamné pour avoir donné les vrais chiffres du déficit public grec

Condamné pour avoir donné les vrais chiffres du déficit public grec

L’histoire remonte à 2009, année, on se le rappelle, du début de la débandade grecque et de la crise de l’euro. Le gouvernement grec avait notifié à la Commission européenne des prévisions de déficit public totalement fantaisistes : 3% du PIB en mars, puis 6% en septembre, très en dessous de ce qui était prévisible. Le nouveau gouvernement élu en octobre 2009 a corrigé le tir en annonçant un chiffre de 12%, beaucoup plus crédible. Cette annonce, dans le contexte de l’après crise financière, fut l’étincelle qui a tout déclenché. À la suite de critiques sévères contre le système statistique grec,…

Lire la suite