Post élections, les entreprises n’ont pas transcendé l’économie et le blason de la finance côté système – autrement dit les réseaux bancaires – ne se trouve pas redoré.

 

Financement

Lorsque la finance vient au secours, c’est à travers les sociétés de Capital Investissement français. Cela transparaît dans leur rentabilité tout d’abord aux environs de 8 % long terme (source Afic), et leur stabilité/fidélité ensuite. Du point de vue d’une société en manque de fonds propres qui peine à être financée par le réseau bancaire classique, le private equity est une solution sécurisante et porteuse de projets, contrairement à l’insécurité qu’impose la cotation en Bourse, en l’état actuel des marchés (TRI à 0,2 % sur 10 ans pour le CAC 40).

L’émergence de produits hors système bancaire classique – shadow banking – ou banque parallèle, est un indicateur-clé de la non-satisfaction manifeste des acteurs de l’économie. Seule sécurisée, la contraction d’obligations auprès d’institutionnels permettra aux entreprises un développement de projet en moyenne sur plus de dix ans. Ces instruments sont devenus accessibles à l’échelle ETI-PME-PMI notamment par Oséo et d’autres ramifications actualisées face à la conjoncture et mises à disposition par l’État.

 

Finance

Une entreprise en croissance organique notamment, dans le contexte actuel de notre économie, se doit de privilégier l’investissement – croissance interne ou acquisition/partenariat – à la liquidité, i.e. le réinvestissement aux distributions (actionnaires), le réinvestissement à des placements spéculatifs liquides ETF (exchange-traded funds) lesquels recoupent des investissements aussi variés que equities, government bonds, corporate bondshedge funds.

L’État est incapable de financer de grands chantiers en l’état actuel des affaires publiques (dépenses et dettes), c’est au capital entreprise de relever ce défi national de longue haleine qu’est la croissance. Le désendettement – second défi et non le moindre – est de la compétence de notre gouvernement uniquement. Tablons sur des efforts conjoints pour relever ce pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *